Actions 2015 et 2016 en Palestine

vue générale d'Anabta

 

Intervention pour le Groupe Palestine

ASSEMBLÉE  GÉNÉRALE DU 11 mars  2016
  1. Bilan 2015 du groupe Palestine

Une nouvelle année riche en actions en faveur de la Palestine

  • En avril 2015, première Mission solidaire en Palestine. Cette démarche citoyenne qui vise à faire connaître la situation à Anabta et en Palestine, en dehors des délégations officielles, a réuni quatorze citoyens et citoyennes dont 10 n’avaient jamais été en Palestine. Les deux premiers jours ont été consacrés à Anabta où nous avons pu rencontrer nos partenaires associatifs. Beaucoup d’émotions lors de ces rencontres !
     
  • En juin, la soirée de restitution de la mission solidaire a réuni 95 personnes. Jamais nous n’avions pu réunir autant de monde pour un échange. Une preuve que notre réseau s’élargit et que nous touchons de plus en plus de personnes.
     
  • En octobre, trois soirées d’initiation à la DABKÉ, la danse traditionnelle palestinienne ont été organisées, avec l’aide de Dyala et d’Ameed, deux jeunes Palestiniens en stage aux CEMEA à Nantes,. Après une première soirée confidentielle (8 participants seulement), les deux autres soirées ont vu la participation de près de 30 personnes et elles ont permis des contacts intéressants. Un seul regret : que les huit associations de Bouguenais qui pratiquent la danse n’aient pas répondu présent. Nous devons nous améliorer dans nos invitations et nos contacts.
     
  • Du 20 novembre au 9 décembre, l’expo photos de la mission solidaire à la médiathèque a été un succès. Une bonne fréquentation et plusieurs contacts qui sont à exploiter. Les visiteurs ont apprécié. Un regret cependant, le peu de visites d’adhérents-es de l’ABJC.
     
  • Enfin, le groupe a participé à la plateforme des ONG 44 pour la Palestine et notamment aux actions pour dénoncer les produits israéliens venant des colonies illégales implantées en Cisjordanie.

                     Le mur de séparation                                                 La halte garderie

  1. Les priorités 2016
  • Nous poursuivons notre partenariat avec l’association des Femmes et participons en 2016 à hauteur de 1.000 euros au financement de l’aide au soutien scolaire de 75 enfants de 6 à 12 ans (mathématiques, anglais et arabe)
     
  • Nous nous fixons comme objectif de financer l’achat d’ un minibus  (10.000 euros environ) pour l’association des femmes travailleuses de Kafr Rumman. Ce village de 1.400 habitants situé sur une colline et distant de 5 kilomètres d’Anabta est un village défavorisé. Ses habitants vivent exclusivement de l’agriculture et les revenus sont nettement inférieurs à ceux d’Anabta.

En conséquence, peu de familles ont un véhicule. Alors, les enfants ne peuvent pas aller au collège à Anabta. Cette déscolarisation est une catastrophe dans une commune où le taux de chômage atteint 40 %. Pas de scolarisation = pas de diplômes = pas de travail.

Beaucoup de jeunes diplômés s’en vont travailler à l’étranger parce qu’avec l’occupation d’Israël, il y a très peu de travail en Palestine. La diaspora palestinienne apporte, par ses transferts de fonds, 14 % du PIB. C’est un des taux les plus élevés au monde.

La ville de Bouguenais nous soutien dans ce projet à hauteur de 1.000 euros. Nous allons déposer un dossier de demande de subvention à la région PDL. Il n’est pas exclu que nous sollicitions les adhérents pour compléter le financement si cela s’avère nécessaire.
 

  • Nous verrons s’il est possible de participer cette année, enfin !, au festival de danse et de musique traditionnelles « Wadi Al’ Sha’eer » à Anabta. Mais les contraintes sont très fortes et la prudence doit être de mise.
     
  • Le groupe s’impliquera bien évidemment dans l’organisation de la Semaine de Solidarité Internationale au mois de novembre. Nous avons l’objectif de faire venir à Bouguenais une délégation de nos associations partenaires d’Anabta. On croise les doigts…. Si ce projet se réalise, ce sera vraiment un grand moment pour nous tous !

Quelques vidéos sur la vie en Cisjordanie

 

 



Réagir