Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Dominique MOURRAIN
21 décembre 2020
Dominique Mourrain

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Dominique Mourrain

Vous avez connu l’ABJC dans quelles circonstances ?

Pour la célébration d’un jumelage tripartite, le 14 octobre 1989, Simone et Jean Corbineau, recevaient chez eux deux émigrés de la CR Ballou vivant à Paris. Ils nous ont proposés de prendre un émigré chez nous M Samba Kanouté. Nous avons participé à cette cérémonie ce jour. L’ABJC n’existait pas à cette date, nous avons adhéré lors de sa création

Depuis combien de temps êtes-vous adhérent ?

En février 1991, je suis parti avec M. Huguet Gérard, conseiller municipal de Bouguenais, et toute une équipe de venant de différentes communes de Loire-Atlantique en direction de la ville d’Inéu en Roumanie. Nous étions attendus à Siria pour être logé chez M.. Georges TRIFF alors maire de Siria. Je pense avoir adhéré à l’ABJC à partir de cet instant

Que savez-vous des deux jumelages avec Bouguenais et la coopération avec les trois autres pays ?

Ils existent, c’est vrai !!! J’ai été assez actif pour rendre le jumelage tripartite agréable et fédérateur. Le fait d’avoir cessé les relations avec la CR Ballou m’a beaucoup déçu, je me suis désengagé de l’ABJC. Je n’ai plus participé aux activités de l’ABJC. J’ai gardé des contacts avec la Roumanie, la CR Ballou, et les amis de Ginsheim-Gustavsburg.

Dans quel groupe êtes-vous le plus impliqué ? Et Pourquoi ?

Dans le groupe Roumanie, j’ai toujours en souvenir ce 1er voyage et on a toujours des contacts. Viorica Sechesan parle le Français c’est plus simple.

Avez-vous déjà participé à des déplacements organisés par l’ABJC ? Combien de fois ?

J’ai beaucoup voyagé avec l’ABJC, et je ne saurais dire combien de fois !!

Si oui, quel a été votre ressenti, l’accueil en famille, le partage avec la population, le « après » ?

C’est le point fort du jumelage l’accueil. Le « après », c’est des échanges téléphoniques, des demandes de nouvelles sur les familles, quand venez-vous ?

Avez-vous gardé des contacts ou des liens avec des personnes sur place ?

Bien sûr, et c’est venu naturellement.

Comment pouvons-nous faire venir plus de personnes à l’ABJC et les impliquer davantage ?

Auparavant certains projets étaient montés par des jeunes, qui emmenaient les parents avec eux. Mais la grosse déception actuellement, les personnes viennent pour un projet, et !!! Quand il se termine, il ne reste que peu de monde pour continuer ou lancer autre chose.

On devient consommateur mais pas acteur.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Armelle Joubert

Armelle Joubert

Armelle, vous avez connu l’ABJC dans quelles circonstances ?Suite à mon départ en retraite, j’ai...

Armelle JOUBERT
25 mars 2021
Yannick Mocquard

Yannick Mocquard

Yannick, vous avez connu l’ABJC dans quelles circonstances ?En 1993, le service de jeunesse de...

Yannick MOCQUARD
21 janvier 2021
Hermann Planer

Hermann Planer

Depuis combien de temps es-tu adhérent à l'ABJC ?J'ai participé à la mise en place du jumelage...

Hermann PLANER
15 septembre 2020